Félix: Prénom masculin

Félix est un prénom qui date d'à peu près 532 avant Jésus.  Christ, évidement.


Tendance: Après un creux dans les années 1970-80, leur nombre augmente un peu sans que ce soit la mode.


Félix reste un prénom moyennement répandu. Ce qui ne veut pas dire grand chose mais disons qu'il y a moins de Félix que de Nicolas mais plus de Félix que de Chlomo ou de Rahan, par exemple. Ce qui ne veut pas dire grand chose non plus, pardon.

 

Le Prénom Félix, comme beaucoup, est d'abord un surnom populaire. Ce surnom est né dans le public des jeux olympiques grecs et plus particulièrement autour des aires de Pancrace. Le pancrace était un sport de combat qui se pratiquait nu et dont le but était de mettre son adversaire KO voir mort mais sans arracher ses yeux, ce qui est une question de respect pour cette personne et parce que c'est dégueu.

Voyez vous, déjà à l'époque, les stades étaient un repère de gueux qui s'amusaient à venir brailler des conneries d'une seule cervelle en s'excitant et en se faisant peur à la vue de scènes de violences et de sang qui gicle abondamment.

Pour vous donnez une image de ce à quoi correspondrait le public de pancrace aujourd'hui, ce serait le citoyen moyen devant un journal de tf1 qui s'assumerait, mais avec des milliers de copains.

Donc, le prénom Félix est né dans ces chouettes lieux de fraternité virile à la grâce d'un athlète super connu à l'époque, que tout le public surnommait ainsi mais dont le patronyme est totalement tombé dans l'oubli. Ce qui attristerait sa descendance si elle savait qu'elle l'était (sa descendance, vous suivez ?). En effet n'en doutons pas, à notre époque, ils pourraient faire fructifier cet héritage avec un musée par exemple, à l'instar des enfants de l'illustre électricien, Feu François Claude par exemple.

On a d'ailleurs jamais fait plus d'argent qu'avec des morts, fussent ils des connaissances. Demandez dont aux patrons d'usines d'armements, aux producteurs de musique ou à votre boucher du coin.


Son surnom, Félix, il l'a obtenu avec sa prise favorite. Prise, qu'il faisait pour faire l'intéressant mais aussi et surtout pour déstabiliser ses adversaires et les pousser à la faute, pour les défoncer. Cette superbe prise n'était autre que la roue. En effet imaginez vous en plein combat avec un gars quand soudain il se met à tournoyer le sexe au vent. Il y a tout à fait de quoi être déstabiliser, d'autant qu'une roue propre n'est pas si facile à éxécuter. Et lui la maitrisait à la perfection. Pour vous donner une idée et pour la beauté de l'anecdote, il reste d'ailleurs le seul athlète à avoir réussi l'exploit de faire un marathon qu'en faisant la roue.

Combien de morts a-t-il fait grace à cette prise géniale ? On ne sait pas. Mais toujours est-il que quand il venait combattre, on entendait à des kilomètres " FAIS L'X !!! FAIS L'X!!!"  Ce qui bien sûr donna ce superbe prénom, car en effet, la figure de gymnastique qu'on appelle aujourd'hui la roue s'appellait à l'époque l'X. 

J'imagine aisément cependant qu'apprendre que des grecs anciens utilisaient le français te laisse pantois. La réponse est très simple: de tout temps et dans pratiquement tous les pays, les chants de boeufs supporters se sont chanter en français. Et c'est tout.

 

Les Félix gardent des traits de personnalités de ce personnage malgré le temps qui passe inéxorablement. En effet, les Félix par ailleurs souriant et très joueurs (en témoignent leurs cabrioles et autres cascades), ne controlent pas leurs nerfs. Bon, ils ne tuent presque plus. Avec l'évolution des moeurs de nos sociétés occidentales et modernes, les particuliers ne tuent presque plus. Les états se gardent bien sûr le droit de tuer mais uniquement lors de guerres propres et sous couvert de respecter les conventions de Genève.

Mis à part les Etats-Unis, qui se foutent des règles, étant donné que ce sont les garants et tauliers du monde libre. Israël  aussi se fout de ces règles mais on a pas tellement le droit de le dire chez nous, donc je n'en parlerais pas. D'ailleurs tu n'as pas lu cette dernière phrase j'espère.

Mais à cause de ce problème de nerfs, si on les attaque, les Félix peuvent mettre de violentes raclées sans  toutefois vous arracher les yeux, car c'est toujours aussi dégueu . Pour le reste, rien n'est garanti. Donc, je terminerais là-dessus, si vous êtes un homme et que vous souhaitez combattre un félix pour le plaisir, méfiez-vous et rappelez-vous du proverbe populaire qui dit que "la verge n'a pas d'oeil..."

 

 

P.S. : Si vous êtes une femme et que vous voulez vous battre, sachez que ce n'est absolument pas sexy. C'est même un peu pathétique. Mais sachez, femmes,  que je vous aime. Malgré tout...