Vivien: Prénom Masculin chez nous mais ça se donne pour les filles aussi en fait.

C'est un prénom qui date du Vème siècle avant J-C.

Tendance: Bof, par exemple le seul sportif très connu chez les kayakistes est en fait une sportive: Vivien Follath, une kayakiste hongroise.

 

Pour une majorité de prénomologues américains, le prénom Vivien est un dérivé du latin Vivianus qui veut dire réservoir. Vivianus veut aussi dire vivier, alors ne t'affoles dont pas les sens tout de suite.

Le premier Vivien connu est très étonnement un grec qui s'appelait en fait Licensius Delta. Ce qui n'a rien à voir mais attends la suite s'il te plait. C'était un amoureux passionné de la nature et plus particulièrement de la mer. Cette passion, il en fit son métier puisqu'il était un pêcheur Grec bien connu dans dans tout le Pirée. C'était non seulement un des meilleurs pêcheurs du coin. Mais aussi un des plus riches habitants du port, car à cette époque, la classique donc, le poisson est un met de luxe que les pêcheurs surfacturaient outrageusement et sans honte aucune. Et parmi les différents poissons, Licencius avait fait son choix et s'était spécialisé dans la tête de loup et le congre qui étaient considérés comme des mets dignes des dieux, et que donc, les pauvres ne pouvaient pas s'offrir.

En effet, les grouillots ne sauraient s'offrir des choses réservées aux dieux puisqu'autrement les faire pauvre n'aurait servi à rien. Si les dieux ont fait des riches et des pauvres, ce n'est pas pour s'emmerder à donner à tous la même chose. Merde, quand même !

En tout cas, ce choix professionnel, faisait de Licencius, un des plus riches du coin. Mais comme c'était un gars sympa, un peu hippie même, pour l'époque, il offrait tous les weekends aux pauvres, les abats et les invendus de la semaine.

C'est grâce à ce métier passion que Licensius gagna, en partie, son surnom en référence aux énormes viviers qu'il possédait au port.

Mais la seconde explication est tout aussi importante. La voici donc: c'est qu'en tant que pêcheur, quand il ne pêchait pas, il buvait. De l'alcool je veux dire, que du bon vin a priori, mais en quantité gargantuesque. Selon la légende, sachant que c'était le bon gars, certains pauvres le suivaient en java et se seraient pris de mémorables cuites en buvant ses fonds de Chalices de grands crus en provenance de thasos, de Lesbos ou de Chios. En terme d'alcoolisation, Licensius est resté très longtemps une légende dans toute la Grèce. En comparaisons, disons que c'était le Depardieu de l'époque. En tout cas, cette image de puits sans fond est la deuxième explication de son surnom Vivien (le réservoir).

Une deuxième explication existe à ce surnom de "réservoir", à laquelle je n'accorde que peu de crédit. Si je la met là, c'est par souci d'exhaustivité scientifique même si elle me parait tout à fait fantaisiste.

Donc pour certains prémonologues même pas américains (donc à la légitimité plus que limitée), ce surnom de réservoir viendrait du fait que Licensius aimait se faire sodomiser à tout va. On pourrait penser tout d'abord qu'en Grèce antique, cela n'a rien d'étonnant. En effet, à priori, les gens se sodomisaient régulièrement. Toutefois, j'émets de gros doutes sur cette explication qui à mon avis est plutôt une rumeur de jaloux de l'époque. Car la sodomie, même si elle était pratiquée par des hommes de la trempe de Licensius, ces messieurs étaient plutôt actif que passif.  En effet, la hiérarchie sociale se ressentait aussi dans le sexe. A l'époque, même pour les gars sympa comme Licensius, la règle selon laquelle c'était les pauvres qui se faisaient enculer était quand même vachement respectée.

C'est pour cela que personnellement, je met cette hypothèse de coté.

 

Pour finir, saches que cet héritage se ressent et donc si tu rencontres un Vivien, ce sera certainement un écolo ou un alcolo, voir même les deux, en tout cas sympa le mec.